vendredi 22 décembre 2017

Une tradition venue d'Angleterre !

Chez Juliette et Alix, à chaque repas de Noël, la tradition veut que l'on tire des Christmas Crackers...
Elles nous ont expliqué la tradition venue du pays de leur papa.
"Le Christmas Crackers fut mis au point en 1846 par Thomas Smith. Il s’inspira en fait des bonbons qui étaient emballés dans du papier torsadé à chaque extrémité dans lesquels on trouvait une blague ou une devinette.
En Angleterre, lors du repas de Noël, ces papillotes cartonnées sont disposées sur les assiettes. Ils contiennent une couronne en papier, une blague ou une devinette et un petit cadeau. Les convives tiennent chacun les extrémités des Christmas Crackers de leurs voisins en croisant les bras. Une fois la ronde formée, on tire fort sur les extrémités, ce qui provoque un bruit de pétard et ce qui libère le contenu des Christmas Crackers."
Après une écoute attentive de ces informations, l'heure est venue de recevoir les crackers et de les tirer 2 par 2 ! Certains élèves se retiennent, n'osent pas tirer fort ou ont peur du bruit de pétard mais d'autres plus téméraires, ne se font pas prier... 
Merci à Juliette et Alix pour ce bon moment de rigolade et de plaisir pour terminer cette année 2017 !    P1-P2-P3

jeudi 21 décembre 2017

Le cadeau de Saint-Nicolas





CLIC pour les photos

Clic pour voir les dessins des moments préférés en P1-2-3

Le ventriloque-magicien Jacques Albert est venu émerveiller et faire rire les enfants de l'école.
Voici son portrait et les impressions des élèves...
  •  Jacques Albert était coiffé d'un chapeau haut de forme noir.Ses cheveux étaient gris,son visage rond et sous son nez on pouvait voir une moustache recourbée grise.Le magicien, fort et ventripotent était vêtu d'une chemise noire, sous sa veste en queue de pie bleu roi.Son pantalon était noir et sa cravate scintillait autour de son cou. Il transpirait énormément. Il possédait plusieurs baguettes. Ah oui, des lunettes bleues terminaient sa tenue. Mattéo
  •  Le 7 décembre 2017, j'ai, enfin nous, avons eu comme cadeau de St-Nicolas un spectacle de magie ici, à l'école de Celles. Nous avons aidé à mettre les chaises. Mon moment préféré, c'est quand le magicien a lancé un bâton en l'air et il ( le bâton ) s'est transformé en foulard. 
  • J'ai tout aimé de ce spectacle mais ce que j'ai préféré c'était quand le magicien sortit son livre de magie. Il a placé une feuille transparente (sur laquelle était dessinée une colombe) sur une page blanche du livre, puis a refermé le livre, l'a rouvert et une vraie colombe en est sortie... C'était magique! Ugo
  • J'ai adoré le spectacle surtout la fin. Il faisait le ventriloque avec Dodo et Bouli. Les blagues étaient marrantes.Natéo
  • Jeudi 7 décembre 2017, un magicien nous a fait une représentation. Mon moment favori était quand il faisait le ventriloque avec sa marionnette "Dodo". Il chantait " O grand Saint Nicolas patron des escaliers" ... Ça m'a fait rire à en mourir. Colin
  •  J' ai tout aimé mais mon tour préféré, c'était quand il faisait apparaitre une colombe et quand Dodo le perroquet chantait "Au grand Saint Nicolas patron des escaliers . " Alice
  • Pendant le spectacle , le moment que j'ai préféré, c'est quand le magicien m'a demandé d'aller sur scène pour peindre un sapin , mais ce n'était pas la réalité, je devais prendre de la couleur imaginaire et l'envoyer par magie sur le cadre blanc qui était retourné. Quand on l'a retourné, le sapin était tout coloré!   Lucia
  • J'ai tout aimé et ce que j'ai adoré,c'est Dodo le peroquet qui chantait" O grand Saint-Nicolas très bizarement.C'était trop cool! Augustin
  •  Moi j'ai trouvé le spectacle très bien. Le tour que j'ai préfèré c' est quand le magicien a mis une feuille transparente sur laquelle était dessiné une colombe.Il referma le livre puis il dit la formule magique :"Abracadabra".Quand il ouvrit le livre,une vraie colombe en est sortie!To
  • Ce jeudi 7 décembre 2017, un magicien est venu à l'école. Le tour que j'ai préféré c'était quand il a gonflé un ballon, ensuite il l'a mangé puis il l'a ressorti par la bouche. C'était très amusant, j'ai adoré! Elise
  • Le magicien a fait sortir plein de mouchoirs de toutes les couleurs et quand il a fait sortir les pigeons, j'ai été surprise! En tout cas, Jaques Albert m' a fait rire! Maily
  • Le magicien est venu à l'ecole et mon moment préfére était quand il a sorti sa marionnette DODO et il a chanté "Au grand Saint-Nicolas" Marcelin 
  • J' ai bien aimé Dodo le  perroquet quand il a chanté" Au grand saint-Nicolas". Thibaut

jeudi 14 décembre 2017

De jolies boules pour le sapin Télévie de Houyet

Cette année encore, les élèves de l'école primaire ont décoré et vendu des boules pour habiller le sapin de Noël de Houyet. Nous pouvons encore féliciter nos petits vendeurs pour leurs efforts car la somme récoltée s'élève à un peu plus de 600 € !
Encore bravo à tous pour votre participation au Télévie !    P1-P2-P3
Clic

jeudi 7 décembre 2017

Le 6 décembre, c'est la Saint-Nicolas!

Une agitation particulière régnait ce mercredi à l'école. L'impatience était palpable! Une question se posait: Saint-Nicolas allait-il venir aujourd’hui? La réponse ne s'est pas fait attendre: OUI! Le grand Saint est arrivé par les escaliers et est monté jusqu'à la cour des primaires rejoindre les enfants qui s'y étaient réunis. Quelle joie! Au forum, tous les enfants ont chanté, les grands ont récité une poésie en néerlandais, et cette année, les petits maternelles se sont distingués avec une chanson  rythmée par des claves et des maracasses qu'ils ont agités avec beaucoup de concentration.
Saint-Nicolas a évidemment récompensé tous les enfants sages avec un gros sac de friandises, et leur a offert un spectacle de magie.

CLIC

mardi 5 décembre 2017

Nous préparons la venue de saint Nicolas


C'est toujours avec grand plaisir que nous réalisons des posters et de jolis dessins pour décorer le Forum à l'occasion de la visite de Saint Nicolas !
CLIC  P1-P2-P3

lundi 4 décembre 2017

Chat alors!

Cela a pris du temps, a demandé de la dextérité, mais le résultat en vaut la peine! Les élèves de 4/5/6 ont pu ramener un joli chat qu'ils ont façonné de leurs propres mains pour décorer leur chambre.
CLIC

samedi 18 novembre 2017

L'histoire d'une longue journée.

Ce vendredi 17 novembre, nous sommes partis au Centre Culturel à Dinant pour aller voir un spectacle.
C'était marrant, nous avons bien rigolé!
Voici un petit résumé:
Avi et Iva vivent heureux dans le meilleur des mondes. Dans leur salon, tout est beau et propre.Leurs journées sont rythmées par de doux rituels.Un jour, leur vie confortable est chamboulée par l'arrivée de Plug. Cet étrange personnage est sale, seul, affamé et a perdu toutes ses billes! Difficile de changer ses habitudes et d'accueillir un nouveau venu si différent qui salit toute la maison, dévore le pudding en gelée si minutieusement préparé. Quelle pagaille!
Finalement, tout est bien qui finit bien : Plug retrouve ses billes et devient amie avec Avi et Iva.
Les enfants de maternelle. CLIC

lundi 6 novembre 2017

Les 5èmes et 6èmes à l'animation "Wallcode"



NOTRE FORMATION INFORMATIQUE


Vendredi 13 octobre, les élèves de 5/6 se sont rendus à l'animation "Wallcode". Cette animation est la première qui va permettre aux élèves de se familiariser avec la programmation informatique.
"Apprendre à coder pour ne pas être programmé" telle est la devise.






Voici le compte rendu de cette super activité par notre reporter Colin:
Vendredi le 13 octobre 2017 nous, les 5 /6 de l’école de Celles sommes allés à l’école de Houyet pour suivre une formation informatique sur les robots programmables. Notre robot s’appelait Thymio. Pour commencer, l’animatrice nous a demandé de découvrir quelle couleur correspondait à quel programme sur le robot. En tout, il y avait 6 programmes : peureux, aventurier, réagi aux sens, affectif, suivre un circuit et le programme direction manuelle avec les flèches. Après avoir découvert Thymio, la dame a expliqué à tout groupe comment aller sur le site pour programmer Thymio. C’était assez simple et clair à comprendre. Le site comprenait un menu où l’on devait dire ce que l’on voulait que Thymio fasse . On était capable de lui faire faire des formes géométriques des parcours aventures, allumer ses lumières, faire des sonneries de véhicules, des cris d’animaux et plein d’autres choses extraordinaires ! L’organisatrice a affiché au tableau une série de choses que nous devions programmer pour ensuite les transférer dans Thymio par un câble. Ceci était très très amusant à réaliser. Ensuite, la question fatidique est arrivée... attention … Quel est le prix et où peut-t-on acheter Thimio??? Son prix est de 1200 € parce qu’il est très résistant. Et on ne peut l’acheter que sur un site internet. Avant de repartir, la dame nous a donné une vignette d’informations et avec des sites où l’on peut jouer avec des robots numériques. Cette formation était tout simplement géniale ! Colin


jeudi 26 octobre 2017

A Bruxelles pour fêter Dirk Frimout


Le mercredi 25 octobre sera une date qui restera dans la mémoire des élèves de 5ème et 6ème des écoles de Houyet. C'est ce jour qu'ils sont allés, accompagnés de Monsieur le Bourgmestre, Monsieur de Directeur, leurs institutrices et les madames de sciences fêter Dirk Frimout au Planetarium de Bruxelles.
Tous les adultes se souviennent qu'il y a 25 ans, Dirk Frimout fut le 1er Belge dans l'espace. Ce 25ème anniversaire a été l'occasion pour les élèves de rencontrer celui qui a fait rêver tant de monde et lui montrer leur intérêt pour les sciences.
.CLIC

Reportage de Colin
Mercredi 25 octobre 2017, les 5èmes et  6émes des écoles de la commune de Houyet sont partis une journée au planétarium de Bruxelles voir Dirk Frimout. La "conférence" se déroulait dans la coupole du planétarium. C'était à l'occasion des 25 ans du départ de Dirk dans l'espace. Mon moment préféré était quand nous avons remis le livre d'or que nous avions fabriqué à l'école. Ce livre était composé de merveilleux dessins que les élèves ont fait chez eux ou à l'école. Pour ma part, j'ai dessiné la fusée de Tintin dans l'espace. Dirk Frimout était très ému. Il a promis de venir dans les écoles de la commune.

Reportage d'Elise
Nous sommes arrivés au Planetarium, on a un peu regardé les planètes, ensuite on s'est habillé en chemise blanche. On a fait une file, puis on est entré dans une salle noire en chantant "Joyeux anniversaire"  25 enfants de 6ème tenaient un bocal avec une bougie qu'il ont éteinte de facon scientifique, c'est à dire qu'ils ont mis une étoile dessus pour qu'il n'y ait plus d'oxygène. Dirk Frimout était assis dans le public. Une autre école a récité une poésie, puis on a chanté une chanson.

Reportage de Ugo
 Après avoir mangé des sandwichs soit au crabe ou au thon ou encore au jambon et au fromage, nous avons été dans une salle où il y fallait mettre un casque en forme de U pour regarder le film 3D. le film parlait du soleil, de la terre et de la lune avec un coyote un peu fou fou qui racontait juste le contraire de ce qu'il fallait dire. 

samedi 7 octobre 2017

Les maternelles en promenade pour l'automne.

Comme le veut la tradition, pour débuter notre projet sur l'automne, nous sommes partis à la recherche de trésors autour de l'école.
Tout en observant les arbres, les champignons, les escargots, les insectes, nous avons ramassé des feuilles, des noisettes, des glands, des petits morceaux de bois et d'écorce, des faines. Mais cette année, déception : pas de marrons!
Attention, nous savons aussi maintenant que les glands poussent sur le chêne et non sur le "glandier" et que les faines poussent sur le hêtre et non sur le "fainier"!
CLIC

vendredi 29 septembre 2017

Une expérience avec les champignons...

En maternelle, ces quinze derniers jours de septembre, nous avons parlé des champignons.
Nous avons observé les différentes parties : le chapeau, les lamelles, les spores, le pied, l'anneau et les racines.
Afin de mieux voir les spores cachées dans les lamelles, nous avons réalisé une petite expérience qui a fait apparaître les spores sur un morceau de papier. Voyez notre expériences en photos...
CLIC

mardi 26 septembre 2017

Je cours pour ma forme 2017


Comme chaque année en septembre, les élèves de M3>P6 ont participé à l'activité "Je cours pour ma forme" à Houyet. 
Loran, Romane et Lou y participaient pour la première fois ! Les autres ont essayé d'améliorer leurs performances précédentes, ce qui n'est pas toujours facile ... Mais l'essentiel est de participer :-)

CLIC

Resultats

Super les récréations !

Paradis pour les uns, enfer pour les autres : la cour de récréation ne laisse aucun enfant indifférent. Un espace indispensable pour souffler, se défouler et qui aide aussi à grandir. Depuis quelques temps dans les écoles, on trace des zones de jeux dans les cours de récréation : zone ballon, zone jeux calmes, zone de courses...

Dans notre école, tout se passe naturellement car la physionomie des cours permet de définir des zones pour les différentes activités : football, tennis, chevaux, parlotte, cabanes et bien d'autres... L'entente est plutôt bonne !

A la rentrée, les ouvriers communaux sont venus coller des jeux de sol offerts par le Comité de Parents : une chenille alphabet, des pions Twister, des pieds pour la cour des maternelles; une chenille nombres, un serpent et une marelle pour la cour des primaires. Il n'a pas fallu longtemps pour se les approprier: très vite des tas de jeux sont sortis de l'imagination de nos petites têtes blondes ! CLIC


POURQUOI LA RÉCRÉ EST-ElLE IMPORTANTE ?

Bien utile, le temps de la récré, la preuve en cinq points :

► Se défouler, mais aussi souffler et se reposer permet d’être plus attentif et de mieux travailler en classe.
► Développe la motricité globale (courir, sauter, grimper, lancer un ballon)
► Développe la motricité fine (billes, diabolo, cartes, figurines)
► Vient en support aux compétences cognitives (comptines, chants, comptage des points)
► Aide au développement social (vie en groupe, respect des règles et d’autrui, gestion des conflits, contrôle des émotions) 


vendredi 22 septembre 2017

Miam...! De la compote de pommes!

Quelle bonne surprise! Ce mardi 19 septembre, Madame Christine a apporté des pommes. Que pouvons-nous faire avec? De la compote, bien sûr...
Après avoir regardé un petit film qui nous explique la recette, nous lavons les pommes et nous retroussons nos manches : les madames les épluchent et les coupent en quartiers; il ne nous reste plus qu'à les couper en petits morceaux et à les mettre dans la casserole. Ensuite, nous ajoutons du sucre et un peu d'eau, puis nous la mettons cuire.
Nous la laissons refroidir jusqu'au lendemain et voici une délicieuse collation.
Les amis de maternelle. Clic

jeudi 14 septembre 2017

Exposition André buzin


Lundi 11 septembre après-midi, les élèves de 4/5/6 se sont rendus au centre culturel pour admirer l'exposition du peintre animalier André Buzin.
Anne-Bénedicte, la guide, les a accompagnés pour partager sa passion pour les animaux de la région.
https://photos.google.com/album/AF1QipMspbNdbdwzHDnENG_w_9DQgBDeomXQR6CsoU0H
Voici leurs impressions:


  • L’expo Buzin était à la fois instructive et amusante. Le tableau que je préfère est celui où l'on voit un cerf qui brame avec des biches à l'arrière parce que j'aime bien les cerfs et la chasse mais aussi parce qu'on aurait dit que les animaux allaient sortir du tableau tellement Buzin peint bien.


 Colin


  • J' ai apprécié les dessins.J'ai aimé le tableau des cerfs.On aurait dit qu'ils sortaient du tableau.

Augustin

  • L'expo de Buzin était très bien car la guide  a donné beaucoup d'explications sur les animaux que l'artiste peint. La peinture que j'ai préférée est un coucher de soleil avec des oiseaux qui volent dans le ciel orangé.
 Lucia


  • J 'ai beaucoup aimé l'expo Buzin parce que c'était beau. On voit qu'il aime ça. Mon tableau préféré était le tableau où il avait dessiné deux hérons. J'ai choisi ce tableau parce que c'était réel et en plus, il ne l'a pas peint n'importe où mais dans l'environnement du héron.

Natéo




  • J'ai aimé regarder les tableaux parce qu'ils sont très beaux et réussis. Le tableau que j'ai préféré c'est un chat sauvage dans un arbre, parce que j'aime beaucoup les chats. Tom


  • J'ai aimé le tableau des chats sauvages parce que c'était trop  mimi. On aurait dit qu'ils allaient  sortir du tableau.

Alice


jeudi 31 août 2017

Théatre à l'école: La répétition



Fin juin, les élèves de 4,5et 6ème année ont mis en scène la pièce de théatre "La répétition".
Un chef d'orchestre qui a bien du mal à mener ses musiciens à la baguette, des musiciens indisciplinés ou maladroits ont permis au public de terminer l'année avec le sourire! Bravo pour ce bon moment!
CLIC

lundi 26 juin 2017

La Lesse comme bassin de natation...


Que faire un jeudi de canicule, quand la température des classes dépasse les 35°, que les examens sont terminés et que Madame de gym est en formation?
Quel est l'endroit qui rallie les désidératas des élèves, à savoir, pique-niquer, se promener dans les bois, faire une bataille d'eau ou mieux encore nager?
La solution est vite trouvée... aller à la Lesse à Chaleux!
Les photos parlent mieux que les mots pour illustrer cette superbe journée!
Clic

jeudi 1 juin 2017

Noisy, notre voisin mystérieux

Noisy, notre voisin mystérieux, c'est vraiment fini!
Après 8 mois de travail, de recherches, de rencontres, d'échanges, de coopération...
Après 2 jours de mobilisation pour l'exposition, ...
Noisy, restera pour nous mystérieux à jamais!
Mystérieux,
  • pour ceux qui ne l'ont jamais vu en vrai, 
  • pour l'attrait qu'il attire encore et toujours
  • pour l'émotion qu'il suscite auprès des personnes qui y ont vécu, travaillé, ou qui le défendent
  • car on ne saura jamais s'il avait la mérule ou pas... 
https://goo.gl/photos/BCJQLQ95ddJvGhEU6
Voici ce que les élèves ont écrit à propos de ce magnifique projet:

Vendredi 19 et samedi 20 mai 2017 nous, les 4,5 et 6ème années avons présenté une expo sur le château de Noisy .
Pour préparer cette expo, voici comment nous avons procédé :
Nous avons divisé la classe en 4 groupes :
Lucia- Léa- Elise- Kamille : La ligne de temps
Arthur- Ugo- Adrien : La démolition
Arnaud- Natéo- Colin : Les témoignages
Liam- Marcelin- Félicien : La mérule- Le style néogothique.
Nous, les filles nous avons pris un réel plaisir à fabriquer notre ligne du temps du château de Noisy. Les classes des 1,2,3 et des maternelles ont participé aussi en dessinant le château.
Il y a eu un groupe à part pour fabriquer la maquette du château de Noisy : Lucia- Elise- Kamille- Félicien- Adrien.
Ensuite nous avons amené tous nos projets à la chapelle avec l’aide de Sonia Fernandes.
Cette expo était géniale. Beaucoup de personnes se sont retrouvées et elles étaient toutes très émues…
Kamille

C’était très chouette à réaliser, même si ça nous a pris du temps. Les gens sont satisfaits et c’est ce qui compte le plus. Je crois que tout le monde y a mis a du sien, et à la fin ça a donné une super expo que tout le monde a adoré, et nous aussi d’ailleurs. On a tous travaillé longuement pour finir ce projet. Moi j’ai participé au panneau de l’agenda de toutes les étapes du projet. Également à celui concernant la démolition de ce beau bâtiment. Nous sommes tous contents de notre travail qui a très bien donné au bout du compte. Et puis il faut dire que les gens étaient super agréables et aimables. Je suis content d’avoir connu ce château et d’avoir eu le privilège d’habiter tout près grâce au travail que fait ma maman.
Arthur

Je m’appelle Lucia, je suis en 5ème primaire.

J’ai travaillé pour l’exposition dans le groupe n°1 qui s’occupait de l’histoire du château avec la ligne du temps. Je devais chercher dans des articles, des journaux et des livres des dates importantes du château.J’en faisais des petit textes et je les donnais à Kamille, Elise ou Léa qui les recopiaient au propre et qui les collaient sur la ligne du temps. J’ai aussi beaucoup aidé pour la maquette. Le jour de l’expo, j’ai fait le travail de guide pendant que d’autres travaillaient au bar. Puisque je suis bilingue, j’ai dû faire des visites en 2 langues différentes. Dès que quelqu’un entrait dans la chapelle, on m’appelait, ma copine ou moi pour guider la visite. J’ai dû expliquer à de nombreuses personnes et cela m’a fait plaisir de voir que beaucoup de gens s’intéressaient au château de Noisy. 


Nous avons fait une expo sur Noisy, car on voulait en savoir un peu plus sur le château de Noisy. On a composé 4 groupes. Le premier: Kamille, Léa, Lucia et Elise pour la ligne du temps. Le deuxième: Arhur, Ugo et Adrien pour la démolition. Le troisième: Arnaud, Natéo et Colin pour les témoignages. Le quatrième: Liam, Marcelin et Félicien pour la mérule et le style néogothique. L’expo se trouvait à la chapelle.Nous avons tout préparé.Comme panneau, j’ai réalisé la ligne du temps, qui parlait de l’histoire du château, avec Lucia, Kamille et Elise. J’ai aussi réalisé un dessin du château. Vendredi j’ai servi au bar et samedi je suis venue un peu voir s’il y avait beaucoup de gens après j’ai joué avec mes amis.
Mon ressenti : c’était génial!!!
Léa

 
Moi pour Noisy, j’ai recueilli des témoignages et amené des photos de mon arrière-grand-mère et son contrat de travail. Pour retranscrire ces témoignages, j’ai pris des feuilles A3. En premier, je traçais une ligne pour le titre à 4 cm du haut de la feuille. Puis, je traçais des lignes toutes espacées de 2 cm l’une de l’autre. Ensuite, j’écrivais le témoignage et je faisais cela jusqu’à ce que je n’en ai plus. J’en ai fait 12 ! Quand j’avais fini, je gommais les lignes puis je les amenais à la chapelle pour les coller. Les 2 jours de l’expo, j’étais au bar pour servir les visiteurs. Je me suis bien amusé et j’ai adoré faire l’expo!
Colin

Pendant les deux premiers mois de l’année scolaire, j’ai travaillé sur le panneau « Pourquoi va-ton démolir le château? » avec mon groupe. Après deux mois de travail, le panneau était enfin fini ! Ensuite, j’ai lu le mode d’emploi de la maquette pour savoir la construire comme il faut puis j’ai commencé à la découper . Après 1 semaine, elle était découpée, je l’ai pliée et collée.Il m’aura fallu 2 semaines ! J’ai passé mes récrés à la construire puis quand le bâtiment a été terminé, j’ai fait le décor donc j’ai dû faire les barrières, les arbres, les buissons, le gazon … J’ai été aidé par Lucia et Elise. La veille de l’expo, elle était née. Nous l’avons descendue à la chapelle. Même si un petit incident s’est produit ( la barrière est tombée, ... ouf, heureusement on a su la remettre), elle était magnifique ! Et pour avoir plus de sécurité, j’ai mis un grand carton en dessous. La voila découpée collée, pliée et placée sur la bar dans la chapelle !
Les deux jours de l’ expo j’ai travaillé au bar . J’ai trouvé ça chouette !
Adrien

Je suis arrivé en plein milieu de l’année scolaire.Je n’ai pas eu la chance de voir le château de Noisy. On a tout fait pour le sauver mais ça n’a servi a rien, le château va être démonté. Il avait de la valeur sentimentale pour tous les gens qui ont logé à Noisy, c’est pour cela qu’on a fait une expo. On aura rappelé des souvenirs aux gens.
Mattéo


Pour préparer l’expo, j’ai fait le panneau de la démolition.J’ai surtout recherché les photos et j’ai donné mon avis. Pendant l’exposition, j’ai travaillé au bar. Les deux jours, j’ai vendu les galettes et les boissons. J’ai fait le ravitaillement du frigo.
Je trouve que c’est triste d’avoir démoli le château, mais son histoire est très chouette !
Ugo

 
Pour l’exposition, j’ai réalisé l’affiche de la mérule et du style néogothique. J’ai été aidé par Liam et Marcelin. Pour l’expo, j’ai fait le guide. J’ai reçu du public une bouteille d’eau, 9€ et une photo de moi, et j’en suis fier ! Le truc, c’est que j’accueillais les gens et je leur demandais s’ils voulaient un guide ou pas, s’ils avaient une personne dans leur famille qui avait connu Noisy et c’est à ce moment là que j’intervenais. J’étais toujours occupé. J’ai adoré l’expo!
Félicien
 
J’ai réalisé le panneau de l’horaire d’une journée d’un enfant à l’école de Noisy. Dans mon groupe, on écrivait les interviews. Il y en avait beaucoup! La première fois qu’on a vu la chapelle et les cimaises, tout était grand. Je me suis demandé comment nous allions tout remplir. Une semaine avant l’expo, j’ ai vu qu’on avait bien travaillé durant ces six mois! Le matin de l’ expo, nous n’avons fait presque que ça! Nous étions très impatients. Une heure avant l’ouverture de l’ expo, les premières, deuxièmes et les troisièmes primaires sont venus visiter pour la première fois. A 14 heures, les premiers visiteurs sont arrivés. En un jour, j’ai accompagné 3 visiteurs: ma mamie et mon petit frère, mon papa (en raccourci) et une dame. C’était passionnant ! J’ ai adoré !
Natéo

 
Pour préparer l’exposition, j’ai réalisé la ligne du temps et l’histoire du château avec Kamille, Léa et Lucia. J’ai aussi colorié quelques titres. Le jour de l’exposition, les gens sont arrivés et j’ai fait le guide. Même mon arrière grand-père est venu ! Je suis super contente de l’exposition !
Elise

Pendant l’expo, j’ai été barman. Au début,on était 5. C’était la dispute pour ci ou pour ça. Parfois je me trompais, je prenais une canette mais c’était l’autre. Le lendemain, je suis revenu à la chapelle et j’étais encore barman. Mon ressenti est que les deux journées étaient géniales.
Marcelin 

 

vendredi 19 mai 2017

A la Cabriole à Forville.

Le vendredi 19 mai, les enfants de maternelle ont pris le bus en direction de Forville, près de Namur pour aller découvrir la vie des indiens.
En arrivant sur place, quel paysage magnifique: un vrai campement avec différents décors et habitats.
Nous sommes accueillis par deux animateurs : Panda et Djembé. Ils nous installent dans notre campement : nous mangeons notre collation et nous y laissons nos sacs.
Ensuite, en route dans le village pour de nombreuses découvertes :
       -chez les indiens du désert, nous fabriquons un collier, nous nous maquillons et nous choisissons
         un nom.
       -dans la villa mexicaine, nous faisons de petits ateliers-jeux.
       -nous nous installons dans des pirogues et nous apprenons à pêcher les poissons.
       -nous visitons la cabane du trappeur.
       -au ranch, nous apprenons à lancer de petits lassos et à tenir assis sur un cheval mouvementé!
       -nous apprenons à nous servir d'un arc à flèches : Célestine et Inès B.sont les meilleures!!
       -Chez les chercheurs d'or, on nous donne une pelle et un tamis : nous cherchons les pépites dans
         le sable...
       -Chez les Tuniques Bleues, au fort, nous réalisons un parcours psychomoteur pas toujours facile!

Malgré la météo pas très chaude et un peu de pluie, nous avons vécu une journée pleine de découvertes. CLIC

mardi 16 mai 2017

mardi 25 avril 2017

lundi 24 avril 2017

Sweet & Swing.

         Ce lundi 24 avril, nous sommes partis voir un spectacle au Centre Culturel de Dinant.
Nous avons été invités chez Mademoiselle Lilly. Méticuleuse, un peu rétro, Lilly aime chanter en toutes occasions et s'est construit un véritable monde féerique. Elle rentre chez elle les bras chargés de trésors glanés au dehors. Sur des airs de jazz, elle organise sa vie et son intérieur en fonction d'un rituel bien rythmé. Elle a tout prévu, tout planifié, mais les objets qui l'entourent en ont décidé autrement....
Tout au long du spectacle, nous avons suivi ce personnage haut en couleur, gourmand, généreux et souriant. Tout se fait sans paroles, mais avec des mots en forme de bribes de chants, de vocalises humoristiques. L'air de rien, les chansons se mettent en route, de petites mélodies surgissent de partout, des surprises se mettent à chanter. L'appartement se met au diapason quand tous les objets trouvent enfin un accord.
Et à la fin, Madame Lilly a même partagé ses petits gâteaux avec nous!CLIC

mardi 18 avril 2017

Une super chasse aux chocolats !



Comme les cloches étaient reparties à Rome, ce sont les élèves de 6ème qui ont organisé une super chasse aux œufs ce mardi 18 avril 2017 après-midi !

Les élèves ont été divisés en 5 équipes:
Avec Arnaud: Les chercheurs d’œufs
Avec Kamille: Les écoliers de Pâques
Avec Arthur:Les lapins
Avec Léa: Les guépards
Avec Liam : Les œufs multicolores
A chaque énigme correspondait un endroit où se trouvaient les chocolats.
Une fois la réponse trouvée, il fallait s'y rendre pour récupérer le trésor.
Au total, 241 pralines et 31 élèves heureux!
Bravo les grands pour cette belle organisation!
CLIC

samedi 8 avril 2017

Les cloches ont apporté des oeufs!

Quelle belle surprise pour le dernier jour avant les vacances de Pâques! Quand nous sommes sortis en récréation à 10h10, il y avait plein d'oeufs dans la cour....
Vite, nous les ramassons en essayant de ne pas les écraser et en rentrant,  chacun en compte dix et les dépose dans son nid.
Merci les cloches!
CLIC

dimanche 2 avril 2017

Classes de ville à Liège 5ème jour




Après un lever plutôt dur dur, nous achevons nos valises car le car vient nous rejoindre à 9h pour nous emmener au stade du Standard.










Et voilà ! Les aventures des petits Cellois à Liège se terminent ici...
Nous espérons que vous avez pris beaucoup de plaisir en regardant notre reportage !
Prochain rendez-vous dans 2 ans à Spa ...



jeudi 30 mars 2017

Classes de ville à Liège, 4ème jour



Bonjour tous les lecteurs impatients de connaitre la suite de nos aventures! Voici déjà le 4ème jour! Que le temps passe vite!
Mais passons aux choses bien plus agréables! Voici le récit de ce jeudi...
La journée commence à 8h, quand les paupières s'ouvrent, après une super nuit bien calme.
Après le petit déjeuner Bio que vous connaissez, nous voilà en route pour Chez Tchanchès, qui se trouve à 5 minutes à pied.
La façade ne paie pas de mine, mais cache un beau trésor! Et les 2h passées avec Tchantchès et ses amis sont tout juste féeriques! Pour votre culture générale, il faut savoir que Tchantchès est né entre 2 pavés en 790. Abandonné par ses parents, il a été recueilli.
Il a avalé 1 fer à cheval, donc il a le cou coincé, a de bien laides dents, un gros nez rouge (à cause du peket) et dit toujours ce qu'il pense. Il a connu Charlemagne et Roland, Il a une femme Nanesse, beaucoup d'amis et des ennemis aussi.  La taille des marionnettes est proportionnelle à son importance sociale. Il est vêtu d'un sarrau, d'un pantalon, chaussé de sabots en bois et porte 1 casquette et 1 foulard rouge autour du cou.Tout ce qu'il dit ou fait est 80% de légende et 80% de vérité! Tous les Liégeois adorent leur Tchantchès!
Il y avait 40 théâtres Tchantchès en Outre Meuse, et chacun avait son Tchantchès. C'est une marionnette à tringle unique, unique au monde, en bois de tilleul, bois facile à sculpter.
Le montreur fait toutes les voix et le manipulateur fait bouger les marionnettes. Nous avons assisté à "Tchantchès et l'enchanteur"  Tchantchès avait beaucoup à faire pour surveiller le château et nous l'avons bien aidé à débusquer le manipulateur. Quelle ambiance!
Beaucoup ont acheté un petit souvenir de cette belle matinée, et Tchantchès, on l'aime aussi maintenant!
Nous rentrons à l'auberge pour le diner. Au menu: potage zaricots blancs, saucisse de Malmedy, gratin dauphinois, chou-fleur, on se ressert, c'est délicieux!
Au programme de l'après-midi, visite des coteaux. Nous avons rendez-vous place St Lambert avec Paulette et Mylène. On doit vous dire que Paulette a 82 ans, et  mène d'un pas alerte et captive le groupe des petits depuis 3 jours! Elle est incroyable!
Nous montons derrière le Palais des Princes Évêques, par la rue des Pierreuses, et nous admirons les enseignes sur les façades des maisons, vestiges des petites boutiques qui s'y trouvaient. Et c'est reparti pour une bonne volée d'escaliers. Nous passons par les Terrasses de Minimes, un ancien couvent, nous rejoignons le haut de Bueren jusqu'au haut monument, un obélisque, qui commémore les soldats décédés pendant les 2 guerres. C'est l'emplacement de l'ancienne citadelle, démolie, remplacée par l’hôpital du même nom. Nous passons par Favechamps, où des vaches viennent brouter, et nous redescendons par la Ferme des Vaches, un potager du CPAS, pour arriver au Palais de Justice,
C'est vraiment la campagne dans la ville!
Nous rentrons dans la cour intérieure du Palais des Princes Evèq
ues, et c'est un peu comme le château de Noisy! Bien vu, Lucia! Nous reconnaissons le style neo-gothique, et nous promenons dans le large péristyle, qui a des points communs avec notre petite cour de St Hadelin (en toute modestie)
Sur le chemin du retour, nous faisons une halte chez "Pistache et Chocolat" en face du Perron, Si vous venez à Liège, allez-y!, les glaces sont excellentes, 31 amateurs l'ont confirmé!
De retour à l'auberge, on profite encore du bon temps dans la cour intérieure avant le souper.
Au menu: vol au vent, riz, éclairs au chocolat ou macédoine de fruits, et salade bar pour ceux qui n'aiment pas le vol au vent.
Retour dans les chambres, douches, valises, (toutes les bonnes choses ont une fin...) et bien sûr, la veillée avec Alain!

Info;
Bon, il faut commencer par une terrible nouvelle: les facteurs d'Outre-Meuse sont en grève depuis hier, et jusqu'à vendredi!!! Ce n'est pas 1 poisson d'avril, promis! Votre courrier n'est donc pas arrivé jusqu'ici, Dolores le renverra à l'école dès que possible.
Pas de Tchanchès sans pecket !
Plus de dent tombée, mais on n'a plus de pieds...
Comment avoir de la lumière dans son lit ? Lucas a trouvé ! Il dort avec sa chaussure lumineuse...
Madame Henroteaux et Madame Delphine ont reçu 2 boules de glace, mais chuuut, ne le dites pas à Alain qui n'en a eu qu'une...
Depuis que nous avons acheté les cartes postales à l'auberge, le tourniquet ressemble à un squelette sur le comptoir...
La convivialité des Liégeois n'est pas une légende... On en a eu la preuve chaque jour !

On n'a plus qu'une chose à dire...Jusqu'à torat, comme on dit véçi!

Demain, c'est le départ, le Standard, et ça, ce sont vos petits chéris qui vous le raconteront de vive voix !

Petite remarque concernant vos trésors: ils ont été charmants et ont d'ailleurs été félicités à plusieurs reprises par les autochtones !

CLIC

mercredi 29 mars 2017

Classes de ville à Liège, 3ème jour

Coucou, c'est à nouveau nous, pour la 3ème journée. Je vous rassure, elle est nettement plus reposante qu'hier!
Après une nuit calme, réveil à 7h30, douches, petit déjeuner bio où tous dévorent! D'ailleurs, si vous voulez que vos enfants se nourrissent avec entrain dès le matin, un petit conseil, préparez un petit déj bio malin!
Nous sommes prêts pour la journée à Blegny, et surprise... c'est en bateau que l'on s'y rend! C'est un détour, bien sûr, mais qui en vaut la peine! Nous montons à bord du bateau 'Le pays de Liège" qui est réservé exclusivement pour nous. Le commandant Stubbing nous accueille, accompagné de Julie pour nous emmener faire une croisière de 1h30. Nous rentrons dans le bateau, dans une salle avec grandes tables, chaises en velours et moquette, nous nous installons, un peu intimidés, et nous voilà partis! Julie nous commente le paysage que nous observons par les larges fenêtres, on profite sans bouger! Nous passons par le canal Albert, puis une écluse. Là, pour mieux observer le phénomène, nous nous rendons sur le pont arrière, pendant la descente de 5 m, puis sur le pont avant pour observer l'ouverture des portes. c'est génial! Nous rejoignons la Meuse et accostons à Visé, où un petit train touristique nous attend. De Visé à Blegny, le trajet dure 25 minutes, il fait assez froid. Nous traversons la ville en saluant les passants, qui nous répondent spontanément. La bonne humeur est contagieuse! Nous pouvons voir les champs d'arbres fruitiers du pays d'Aubel, on dirait des vignobles!
Nous arrivons à Blegny-mine pour dîner et découvrons ce qu'il y a dans notre sac de pique-nique! Incroyable, on n'a jamais reçu un pique-nique pareil de mémoire de madames ( et d'Alain aussi d'ailleurs!) Après notre repas, nous nous défoulons dans une grande plaine de jeux, avant de rejoindre les guides. Nous devons regarder un film sur l'histoire du site, mais cela ne marche pas. Nous commençons donc la visite, en nous séparant en 2 groupes, comme d'habitude.
Nous revêtons un sarrau et nous coiffons d'un casque. c'est comique de se voir comme ça!
Voici un petit résumé de notre visite...
Le site de Blegny a été fermé en 1980.
Les charbonnages sont organisés de la même façon;
- 1 terril, résultat du triage de ce qui est extrait de la mine; les impuretés du charbon et les cailloux.
- 1 bâtiment qui abrite les cages (ce ne sont pas des ascenseurs!)
- 1 bâtiment où se fait le lavage et le triage du charbon
Il y avait 2 puits à Blegny.
Nous descendons par la cage, c'est impressionnant! La cage a 2 étages, nous sommes superposés, et nous descendons dans le noir.
30m plus bas, notre guide nous explique que la vie dans la mine se résume en 5 mots!
GRISOU - TEMPERATURE - BRUIT - POUSSIERE - EAU

  • Pour vérifier qu'il n'y a pas trop de grisou, (un gaz inodore et incolore mais explosif) les mineurs ont tout d'abord utilisé des canaris, des souris ou des rats qui s'enfuyaient ou tombaient morts lors du danger. Plus tard, c'est une lampe à huile qui a sauvé la vie des mineurs. La flamme qui devenait bleue prévenait du danger.
  • Il fait très chaud dans la mine, la température augmente de 1° par 30 m de profondeur. Dans leur besace, pour descendre, les mineurs emportaient des oranges, des tartines au sirop de Liège, et comme ils transpiraient beaucoup, ils mettaient du sel dans leur café et leur eau pour compenser la perte.
  • Le boute-feu posait la dynamite pour creuser les galeries, à partir desquelles on trouvait les veines de charbon. Il emportait les bâtons et les fils dans 2 sacs différents pour éviter tout contact. Les explosions étaient très fortes. Les mineurs utilisaient des marteaux-piqueurs, rien ne fonctionnait à l'électricité pour éviter les étincelles, l'air comprimé utilisé était très bruyant aussi.Pour stabiliser les veines, il utilisait du bois de sapin, car ce bois chante avant de craquer, il prévenait donc du danger.
  • La poussière respirée par les mineurs provoquait des maladies. Un mineur ne vivait jamais vieux.
  • L'eau est partout dans la mine, il faut donc pomper tout le temps pour l'évacuer.

Nous descendons à pied 30 m plus bas, et finissons la visite avec le transport du charbon. Pour pousser les berlines (les wagonnets), avant 1914, c'était des femmes et des enfants, puis des chevaux, et enfin des locomotives à vapeur.
Un hommage aux mineurs est rendu dans la dernière salle.
3 mots résument le travail des mineurs: DUR - DANGEREUX- MALSAIN.
Nous remontons les 60 m en cage! Il faut un peu de temps pour que nos pupilles se réhabituent à la lumière du jour.
Nous rendons nos casques et nos sarraus et allons à la projection du film. cette fois, ça marche!
Un petit passage par la boutique, enfin!!! avant de reprendre un bus qui nous ramène à l'auberge! Beaucoup en profitent pour faire une petite sieste!
Goûter, délassement dans la cour, passage dans les chambres et puis souper.
Au menu: des boulets sauce lapin, frites. On les attendait et on se régale! et pour dessert, tartes aux fruits, au chocolat ou salade de fruits frais, le chef nous gâte!
Une bonne douche avant la veillée d'Alain, et demain, grasse matinée, on peut dormir jusqu'à 8h!!
Voilà encore une journée, qui, si elle fut moins fatigante (on a quand même monté et descendu un paquet de marches...) a été bien riche! Vous pouvez en juger!
Bonne nuit et à demain!

Info...
Quand Alain et Madame Delphine trinquent, ça fait des étincelles!
Le bateau, ça fait moins mal aux jambes que la montagne de Bueren!
La bataille de Reichoffen a refait son apparition à la veillée!
Ugo a perdu 1 dent à la veillée!

CLIC
CLIC 2



mardi 28 mars 2017

Classes de ville à Liège 2ème jour

Bonsoir ou bonjour les fidèles lecteurs! Alors, vous êtes en forme pour faire avec nous la deuxième journée? C'est parti!  Après une excellente assez courte nuit, la journée commence à 7h30. Le lever et le passage aux douches réglés, un  petit déjeuner bio nous attend. Du sucré, du salé, du chocolat chaud, des fruits, du pains, des céréales... c'est délicieux! Voilà les batteries bien rechargées pour commencer cette journée! En route pour l'opéra! Nous passons par la place St Lambert faire une photo avec Tchantchè et son avion, avant de retrouver les guides qui nous attendent devant l'opéra.

Nous formons le groupe des petits avec André et les grands avec Jeannine.
Nous savons maintenant que avant l'opéra,  un théâtre avec operette,  (spectacle chanté et parlé) se trouvait en bord de Meuse. Après la révolution, l'opéra fut construit et inauguré en 1820 avec un opéra de Grétry, Vous vous souvenez, celui dont on a vu la maison natale hier! La statue de Grétry se trouve d'ailleurs devant l'opéra. il faut savoir que s'il est né à Liège, il a vécu à Paris après avoir beaucoup voyagé surtout en Italie et en Allemagne, a composé pour le roi Louis XVI, et est mort à Paris. Mais comme son cœur était toujours resté à Liège, il a fait don de son organe à la ville. C'est pourquoi son cœur se trouve dans une urne sous ses pieds, enfin ceux de la statue!
Sur le fronton de l'Opéra, nous pouvons voir Apollon, Dieu de la musique et de la beauté, à sa gauche, Vénus, déesse de la beauté aussi et à sa droite Athena, déesse de la raison, tous les ingrédients nécessaires pour un bel opéra! Les colonnes rondes ont été récupérées d'un couvent démoli. Tout autour, le péristyle par lequel entrait le public en calèche, mais qui maintenant est fermé par de grandes vitres. Nous entrons par l'envers du décor, et arrivons dans la nouvelle partie. nous montons au 7ème étage par un ascenseur extérieur, Une voix annonce les étages: 1,2,3,4,5,... et 7! Pourquoi??? Car au sixième étage de l'opéra se trouve le fantôme! Impossible de s'y arrêter! Et au 7ème, c'est vitré, Wouw! Quelle vue! Nous arrivons dans la nouvelle structure, dans la salle de répétition où se trouvent de magnifiques costumes.L'acoustique est fantastique, Jeannine fait écouter Pierre et le loup et nous propose un jeu. Nous passons dans l'ancienne partie, reconnaissable à ses tapis de velours rouge et ses dorures, car l'opéra est un théâtre à l'italienne. Elle nous apprend que si c'est le compositeur qui écrit la musique d'un opéra, c'est le librettiste qui en écrit les paroles, toujours dans la langue du compositeur. Nous pénétrons dans la superbe salle, par le dernier étage, et nous avons le souffle coupé par la beauté du lieu. Au dessus de la scène, nous voyons un prompteur qui traduit les opéras en français; au plafond, une immense peinture où nous retrouvons Apollon entouré de compositeurs de musique dont Grétry évidemment! Un lustre de 3 tonnes et 207 ampoules nous émerveille. Nous descendons dans la loge royale, puis passons par le foyer décoré d'or et de blanc. Nous terminons par le parterre, où nous achevons le jeu de Pierre et le loup. Hors du temps, nous n'avons pas vu le temps passer et nous retrouvons éblouis par le soleil extérieur cette fois!
retour à l'auberge, il faut recharger les batteries à nouveau!
Au menu, potage minestrone, rôti de porc, poêlée de légumes et croquettes, fruits frais.
On se dégourdit dans la cour intérieure, avant de prendre le bus qui nous amène à la gare des Guillemins. un bus spécial, rien que pour nous! Avec le cousin Alain Prost au volant, c'est Bellewaerde au fond du bus!
Nous retrouvons Paulette et Mylène, nos 2 guides!
Et c'est parti pour la visite de cette magnifique gare futuriste! Nous allons vous faire un petit résumé de notre après midi:
Le premier train est arrivé à Liège en 1838. En 1842, la première gare a été construite en bas et en bois.
En 1864, on construit la 1ère gare en pierre. En 1958, on démolit la gare pour en construire une en verre et en métal
Pour permettre au TGV de passer à Liège, il faut construire une nouvelle gare, à un endroit plus plat.
En septembre 2010, on inaugure la nouvelle gare des Guillemins, construite en béton, en verre et en métal, imaginée par l'architecte espagnol Calatrava. Le sol est recouvert de petit granit de Liège, la construction a été très compliquée, car elle s'est faite en présence des trains et des voyageurs.
Les 39 arcs en acier qui forment la voute sont fabriqués en Espagne puis reconstitués sur place 5 par 5 et poussés pendant la nuit mm par mm. c'est une société liégeoise qui s'est occupée de ce travail incroyable. Les autres parties ont été construites sur place; Toute cette structure repose sur 2x5 piliers de 4 pieds qui sont conçus pour résister aux tremblements de terre. Quel travail!
Le tour de la gare est terminé, nous nous dirigeons vers la grande tour en verre, la tour du Paradis, qui abrite le ministère des finances (si c'est là le paradis...)

Derrière le tour, se trouve la Meuse. Tout ce quartier est réaménagé, et une passerelle (La belle Liégeoise)  qui traverse la Meuse, a été inaugurée en mai dernier et relie au quartier de Boverie.
Les grands franchissent la passerelle pour admirer la sculpture cybernétique, les petits restent sur la rive droite, la fatigue commence à se faire sentir!
Nous rejoignons la gare au pas de charge derrière l'infatigable Mylène, on se repose 15 minutes sur les escaliers avant de monter notre bus spécial où l'on s'écroule joyeusement! Lucas s'endort instantanément!
Gouter à l'auberge, cake, yaourt, fruits, grenadine et cartes postales!
Passage par les chambres en attendant l'heure du souper.
Au menu:
Pâtes avec sauce au choix: bolo, 4 fromages, carbo, ou légumes grillés. c'est carbo qui a le plus de succès!
Pour terminer cette journée, soirée dansante avec DJ François (Il y a des vidéos!) puis veillée avec Alain et distribution du courrier!
Vous imaginez bien qu'après tout ça, on espère qu'il ne faudra pas bercer vos petits anges!
Rassurez-vous, ils sont toujours vivants!(enfin presque...)
Info...
Rosalie a perdu 1 dent au-dessus de l'escalier de l'auberge
On ne dit plus "Bonne merde" mais "bon crottin"! Savez-vous pourquoi? La qualité d'un spectacle à l'opéra se mesurait à la quantité de crottins déposés devant l'opéra, signe de beaucoup de passages de carrosses donc de monde!
On ne compte plus les marches montées et descendues... on frôle les records!
Bonne nuit les zamis!!!

CLIC des grands

lundi 27 mars 2017

Classes de ville à Liège 1er jour






Bonjour à tous les fidèles lecteurs et lectrices! 
C'est avec grand plaisir que nous reprenons le clavier du blog pour vous faire vivre les classes de ville! Nous avons déjà un tas de choses à vous raconter!
Commençons par le début!
8h30, nous voilà tous réunis sur  la place derrière l'église, les valises sont chargées, et nous vous abandonnons, sur les pavés froids, le cœur un peu lourd pour certains d'entre vous, mais pour nous, le cœur en fête! Et nous voilà partis pour 5 jours d'aventures au cœur de la cité ardente!
Le trajet se passe comme un rêve, merci Benjamin, Et nous voilà débarqués devant "Les auberges de jeunesse" ( on ne sait pas pourquoi c'est au pluriel..) et accueillis par Dolorès qui sera notre accompagnatrice. Nous déchargeons le car et faisons rouler (presque) toutes les valises jusqu'à une grande salle qui nous est réservée. Nous pouvons aller manger notre collation et nous défouler dans la cour intérieure, avant de nous mettre en route pour la visite guidée de la ville. Nous sommes divisés en 2 groupes. Les petits auront comme guide Paulette, et les grands seront accompagnés de Mylène.Ce n'est pas le Liège shopping ou foire que certains connaissent déjà que nous allons vivre, nous sommes prévenus!
Les 2 groupes se suivent à 1/4 d'heure. Vous avez la chance de pouvoir faire le tour assis derrière votre ordinateur, parce que nous, nous l'avons bien senti dans les jambes!
Voici le récit étape par étape:

  •  Nous logeons à l'auberge Georges Simenon, dont vous connaissez sans doute le célèbre commissaire Maigret, écrivain renommé mondialement et né à Liège, qui est mis à l'honneur ici. Le gros rocher enchaîné qui se trouve en face de l'auberge symbolise son attachement à la ville et les valises sur lesquelles sont gravées des phrases extraites de ses livres qui entourent le rocher symbolisent les nombreux voyages qu'il a faits! (allez voir les photos, ce sera plus clair!)
  • Nous passons devant la maison natale de Gretry, compositeur de musique et d'opéra, et nous admirons les colombages.
  • Nous sommes dans le quartier d'Outre-Meuse  et nous pouvons découvrir de nombreuses postale, qui sont des niches dans lesquelles se trouve une Vierge richement vêtue.
  • Nous passons par le quartier Rotura, fermé par une grille pour protéger les enfants qui jouaient dans la rue au 18ème siècle, et nous admirons une fontaine, qui servait à fournir l'eau du quartier mais aussi d'abreuvoir pour les chevaux au premier étage et pour les chiens au rez-de chaussée, car beaucoup de chiens tiraient les charrettes à cette époque.
  • Nous traversons la Meuse sur une passerelle, et nous passons devant l'Eglise St Denis, une des plus vielles de la ville.
  • Nous rejoignons la place St Lambert, le centre de la ville, où se trouve l'ancien Palais des Princes Évêques, qui est devenu le palais de Justice. Les colonnes en métal de la place remplacent les colonnes en pierre de l'ancienne Cathédrale démolie à la révolution en 1789.
  • Nous voici ensuite place du Marché, avec son célèbre Perron, symbole de la Liberté et de l'Unité.
  • Nous passons devant une très belle fontaine, et nous fonçons derrière Mylène qui parait infatigable, jusqu'au pied de la montagne de Bueren, la plus grande volée d'escaliers au monde! 374 marches à escalader (Mylène reste en bas!) et récompense, tout en haut, une superbe vue sur la ville!
  • Pas le temps de reprendre son souffle, et nous reprenons la route, pour passer par la rue du Carré (pas le célèbre Carré de Liège, soyez rassurés!) mais il s'agit de la rue la plus étroite de la ville. On sait toucher les murs de chaque côté!
  • Et nous terminons la boucle en repassant la Meuse, pour revenir à l'auberge, affamés!



Une fois les 2 groupes réunis, nous pouvons passer à table, il est midi et demi!
Au menu, potage aux courgettes, Kefta d'agneau, blé elbli, salade bar.
On se défoule un peu les jambes avant de reprendre le chemin pour la maison, de la Science.
Une animatrice nous fait des expériences magiques avec de l'azote liquide. Elle est étonnée des connaissances de nos (ou plutôt vos) enfants en sciences! ça c'est l'effet "Label scientifique"!
Ensuite, l'électricité statique fait dresser les cheveux de Léa et Rosalie, et les 6ème et Lucia sont bien à l'abri dans la cage de Faraday pour éviter le courant et les éclairs!(sauf leur petit doigt...)  Nous découvrons les effets du paratonnerre découvert par Benjamin Franklin (on devrait d'ailleurs dire parafoudre! Nous refaisons l'expérience de l'abbé Nollet, (qui connait?) et là, décharge générale! Quelle surprise! Nous devons retenir qu'avec l'électricité statique pas de danger par contre, l’électricité, il y a de grands dangers!


Nous rentrons à l'auberge, en longeant la Meuse sous le soleil, C'est l'heure de goûter! Nous revenons à l'auberge, pour enfin découvrir nos chambres! Et là surprise, il y a 1 ascenseur, des douches et WC dans chaque chambre! Quel confort! Pour faire les lits, c'est un peu compliqué, on n'a plus l'habitude des draps sous la couette!
18h45 c'est l'heure du souper, Nous recevons tous 1 gourde. Au menu: croustillant de poulet, pommes de terre au romarin, carottes au miel, salade bar bien sûr!Pour dessert, mousse au chocolat, ou macédoine de fruits frais ou encore tarte à la rhubarbe.
Ce soir, c'est soirée conte! Une conteuse accompagnée d'un accordéon nous raconte des histoires traditionnelles qui nous laissent perplexes.
Vient enfin la veillée avec Alain, et là, c'est bien sûr, une araignée, 1,2,3 nous irons au bois, l'alouette, le pendu, les magasins... qui clôturent cette superbe journée.
Il est grand temps de se glisser sous la couette, et de vous souhaiter bonne nuit!
A demain pour de nouvelles aventures!
Info..
Elise a  perdu 1 dent au pied des escaliers de Bueren...
Genemo et Arnaud sont les plus rapides pour monter les 374 marches
Pour jouer au ping-pong, pas besoin de raquettes, une table et une balle suffisent
La guide Mylène doit être la cousine de Fitipaldi
Les classes de villes, c'est comme à l'école, sauf qu'on n'apprend rien! (Merci Louise!)
On ne dit plus aller vous oxygéner, mais vous azoter!

CLIC


samedi 25 mars 2017

Troisième journée à la ferme.

Voilà déjà le dernier jour arrivé!
Après une bonne nuit de sommeil,on se prépare pour de nouvelles aventures. Sylvie vient nous prévenir qu'on attend le vétérinaire pour une césarienne chez une vache et qu'on peut venir voir comment ça se passe. On s'habille chaudement et on suit Stany jusqu'à l'étable.
Avec de grands yeux, nous observons le vétérinaire et nous écoutons les explications de Stany et Sylvie. Voici enfin le petit veau...Il est magnifique, mais il faut lui trouver un prénom. Sylvie voudrait qu'on réfléchisse à un nom qui rappelle notre école. Nous avons décidé qu'il s'appellera Hadelin.
Nous prenons ensuite un bon petit-déjeuner....
Le temps passe vite et il est déjà 10h00.
Nous fabriquons du beurre et nous dessinons chacun notre emballage pour pouvoir le reprendre à la maison.
Les animaux ont faim et nous partons d'abord chez les vaches avec les pelles et les brouettes.
Les petits vont ensuite ramasser les oeufs tandis que les grands vont s'occuper des ânes, des lapins et des chèvres.
Avant de boucler nos valises et de reprendre la route du retour, nous dégustons notre dernier repas à la ferme: potage aux tomates, saucisses fumées, purée et une crème au caramel comme dessert.
Nous faisons nos adieux à la ferme et nous repartons chacun avec un bouquet de jonquilles, un petit pot avec notre plantation et du beurre.
N'hésitez pas à aller revoir les photos de mercredi et jeudi : nous en avons ajouté.
Merci les enfants! Vous avez été pleins de bonne humeur pendant ces trois jours! C'était super!
Merci à vous parents de nous avoir confié vos enfants!
CLIC

jeudi 23 mars 2017

Deuxième journée à la ferme

Après une douce nuit, nous voilà prêts pour une nouvelle journée à la ferme.
Début des hostilités avec la fabrication du pain, mais d'abord Sylvie nous donne des explications sur la culture des céréales.
Les animaux n'attendent pas, il est temps de les nourrir.
Tandis que les petits vont soigner les lapins, les ânes et les chèvres, les grands s'occupent des vaches, vont ramasser les oeufs des poules, des oies et des canards.
Stany nous fait observer le cochon et nous donne quelques détails sur celui-ci. Ces explications ont apporté quelques anecdotes:
- Améline nous dit que les petits du cochon s’appellent les cochonneries.
- Inès Laduron nous dit que le cochon sert à faire du poulet.
Après un délicieux dîner (potage de saison, boulettes sauce tomate, pâtes, salade de carottes et crème vanille), nous partons en char à bancs et nous allons dans les bois pour y cueillir des jonquilles.
A notre retour, nous dégustons le petit pain que nous avons fabriqué ce matin.
Promis, nous rentrons demain avec la recette.
Après une douche bien méritée, nous sommes attendus pour le souper. Au menu, feuilleté à la viande et pommes.
A 19h30, tout le monde est au lit.
A demain, tout le monde!
CLIC